Aller au contenu principal

Développement d'une chaise de mesure pour l'évaluation de la qualité des revêtements piétons

A l’heure actuelle, il n’existe pas d’outil objectif permettant d’évaluer rapidement, en continu et à moindre frais la qualité des revêtements piétons, que ce soit au niveau national ou international. Le CRR a dès lors décidé de développer un instrument de mesure afin d’évaluer les revêtements sur trois critères d’une importance fondamentale pour les piétons:

1. l’uni (confort);
2. la rugosité (résistance au glissement);
3. l’inclinaison (transversale et longitudinale).

MEETSTOEL VOOR DE BEOORDELING VAN DE KWALITEIT VAN VOETGANGERSVERHARDINGEN

DEROULEMENT DU PROJET

En 2016, le CRR a développé un prototype I sous la forme d’une chaise roulante sur laquelle sont fixés des smartphones équipés d’un GPS et d’un accéléromètre. Ces fonctions sont disponibles par défaut sur tous les smartphones et fournissent des valeurs numériques relatives au confort du revêtement (de 1 à 10). Ce confort est évalué au moyen de l’accéléromètre qui mesure les accélérations verticales et qui communique ensuite à la chaise roulante, puis à son utilisateur, la surface du revêtement.

En complément, le CRR dispose d’un instrument distinct pour mesurer la rugosité des revêtements, appelé Portable Friction Tester ou PFT. A la fin de l’année 2016, ce prototype I a servi à effectuer des mesures PFT sur onze sites de test présentant chacun un revêtement différent dans le centre de la ville de Bruxelles.

En avril 2017, le CRR, en collaboration avec Bruxelles Mobilité, a fait évaluer la rugosité et l’uni à différents usagers de la route sur onze sites afin de vérifier si les résultats des instruments de mesure correspondaient à la sensation des piétons. L’idée du confort tel que les usagers testeurs l’avaient ressenti correspondait aux données fournies par le prototype

Ces résultats positifs ont encouragé le CRR à développer en 2017 un nouveau prototype avec plusieurs objectifs en tête:
• mesurer les pentes transversale et longitudinale des zones piétonnes;
• mesurer la vitesse de déplacement pour exclure toute irrégularité due aux différentes vitesses de mesure;
• éliminer les éventuelles perturbations liées à la qualité de l’accéléromètre utilisé (qui dépend du smartphone);
• développer un système unique avec lequel tous les éléments communiquent;
• centraliser toutes les données collectées dans une même base de données.

Cet équipement permet de mesurer le confort ainsi que les pentes transversale et longitudinale des trottoirs et autres espaces piétons en continu et à l’aide de la géolocalisation. Pour l’heure, il n’est pas encore possible de mesurer la rugosité. Pour ce faire, d’autres appareils complémentaires sont nécessaires, notamment le PFT pour les mesures en continu (les essais sont en cours) et le pendule SRT (Skid Resistance Tester) pour les mesures ponctuelles.

Ce prototype II sera naturellement aussi testé en pratique. Les premières mesures sur le terrain ont été réalisées en 2018.

A l’heure actuelle, il n’existe pas d’outil objectif permettant d’évaluer rapidement, en continu et à moindre frais la qualité des revêtements piétons, que ce soit au niveau national ou international. Le CRR a dès lors décidé de développer un instrument de mesure afin d’évaluer les revêtements sur trois critères d’une importance fondamentale pour les piétons:

1. l’uni (confort);
2. la rugosité (résistance au glissement);
3. l’inclinaison (transversale et longitudinale).

MEETSTOEL VOOR DE BEOORDELING VAN DE KWALITEIT VAN VOETGANGERSVERHARDINGEN

DEROULEMENT DU PROJET

En 2016, le CRR a développé un prototype I sous la forme d’une chaise roulante sur laquelle sont fixés des smartphones équipés d’un GPS et d’un accéléromètre. Ces fonctions sont disponibles par défaut sur tous les smartphones et fournissent des valeurs numériques relatives au confort du revêtement (de 1 à 10). Ce confort est évalué au moyen de l’accéléromètre qui mesure les accélérations verticales et qui communique ensuite à la chaise roulante, puis à son utilisateur, la surface du revêtement.

En complément, le CRR dispose d’un instrument distinct pour mesurer la rugosité des revêtements, appelé Portable Friction Tester ou PFT. A la fin de l’année 2016, ce prototype I a servi à effectuer des mesures PFT sur onze sites de test présentant chacun un revêtement différent dans le centre de la ville de Bruxelles.

En avril 2017, le CRR, en collaboration avec Bruxelles Mobilité, a fait évaluer la rugosité et l’uni à différents usagers de la route sur onze sites afin de vérifier si les résultats des instruments de mesure correspondaient à la sensation des piétons. L’idée du confort tel que les usagers testeurs l’avaient ressenti correspondait aux données fournies par le prototype

Ces résultats positifs ont encouragé le CRR à développer en 2017 un nouveau prototype avec plusieurs objectifs en tête:
• mesurer les pentes transversale et longitudinale des zones piétonnes;
• mesurer la vitesse de déplacement pour exclure toute irrégularité due aux différentes vitesses de mesure;
• éliminer les éventuelles perturbations liées à la qualité de l’accéléromètre utilisé (qui dépend du smartphone);
• développer un système unique avec lequel tous les éléments communiquent;
• centraliser toutes les données collectées dans une même base de données.

Cet équipement permet de mesurer le confort ainsi que les pentes transversale et longitudinale des trottoirs et autres espaces piétons en continu et à l’aide de la géolocalisation. Pour l’heure, il n’est pas encore possible de mesurer la rugosité. Pour ce faire, d’autres appareils complémentaires sont nécessaires, notamment le PFT pour les mesures en continu (les essais sont en cours) et le pendule SRT (Skid Resistance Tester) pour les mesures ponctuelles.

Ce prototype II sera naturellement aussi testé en pratique. Les premières mesures sur le terrain ont été réalisées en 2018.