Aller au contenu principal

Numérisation en construction routière

La numérisation constitue l’un des plus grands défis de ce siècle – pour la construction routière et le CRR aussi. Ce sera donc l’un de nos principaux points stratégiques dans les années à venir.

C'est pourquoi nous mettons en place ou nous participons à des projets de numérisation pour le secteur.

Nous avons par exemple lancé le projet Digi-Barometer, une initiative permettant de mesurer le taux de numérisation des entreprises de construction routière. Lors du workshop interactif Meet and greet smart road contractors du CRR le 24 octobre dans le cadre du salon Digital Construction Brussels 2019, les personnes présentes en ont appris davantage sur les résultats de ce benchmark et sur les actions à venir du CRR.

Au niveau européen, nous participons à deux projets. Nous utilisons les connaissances ainsi acquises dans des projets nationaux et régionaux que nous menons pour et avec les acteurs belges.

 

CoDEC
white

CoDEC - Connected Data for Effective Collaboration

Ce projet de deux ans de la CEDR (Conférence Européenne des Directeurs des Routes) a débuté le 1er octobre 2019.

Il vise à comprendre de manière très pratique les principaux moyens de mise en oeuvre réussie des modes de communication et des flux de données entre un environnement BIM et des Asset Management Systems (AMS) pour une application aux trois principaux patrimoines que sont les «routes», les «ponts» et les «tunnels» en construction routière en Europe.

Le défi majeur du BIM consiste en effet à partager et à réutiliser des données collectées dans les différentes phases du cycle de vie d’une infrastructure routière. Pendant la phase d’utilisation d’une infrastructure routière, qui dure plusieurs décennies, un gestionnaire routier veut également soutenir les processus de gestion et d’entretien de l’infrastructure avec le BIM.

Les premiers résultats du projet CoDEC seront bientôt rendus publics via le site web de la CEDR.

Deux rapports analysent l’utilisation actuelle du BIM, du logiciel AMS et des méthodes modernes de capteur et de scanning par les gestionnaires routiers régionaux ou nationaux en Europe.

Pour l’instant, on travaille sur des spécifications et des préparatifs pour la mise en oeuvre de trois projets pilotes qui illustreront les méthodes de communication
et les flux de données entre un environnement BIM et l’AMS à la fin du projet.

Plus d’infos:

BDPave
white

BDPave - Big Data for smart pavement management

Ce projet est une initiative du FEHRL (Forum of European National Highway Research Laboratories). Un groupe de membres étudie, en collaboration avec le Forever Open Road Programme Manager du FEHRL, les possibilités que les big data peuvent offrir aux gestionnaires routiers lors de la conception, de l’exploitation et de la gestion du réseau routier. L'étude se concentre sur les dégradations causées aux routes. L'objectif est d'étudier comment les techniques de mesure actuelles peuvent être intégrées et quels ensembles de données supplémentaires peuvent être utilisés pour mieux prévoir l'évolution des dégradations, pour fournir aux gestionnaires routiers de meilleures données sur l'état de leur réseau routier et pour permettre un entretien préventif.

Plus d’informations: http://www.fehrl.org/projects/detail/321 et http://www.bdpave.eu/

Des questions, des idées ou des suggestions en lien avec la numérisation?

La numérisation constitue l’un des plus grands défis de ce siècle – pour la construction routière et le CRR aussi. Ce sera donc l’un de nos principaux points stratégiques dans les années à venir.

C'est pourquoi nous mettons en place ou nous participons à des projets de numérisation pour le secteur.

Nous avons par exemple lancé le projet Digi-Barometer, une initiative permettant de mesurer le taux de numérisation des entreprises de construction routière. Lors du workshop interactif Meet and greet smart road contractors du CRR le 24 octobre dans le cadre du salon Digital Construction Brussels 2019, les personnes présentes en ont appris davantage sur les résultats de ce benchmark et sur les actions à venir du CRR.

Au niveau européen, nous participons à deux projets. Nous utilisons les connaissances ainsi acquises dans des projets nationaux et régionaux que nous menons pour et avec les acteurs belges.

 

CoDEC
white

CoDEC - Connected Data for Effective Collaboration

Ce projet de deux ans de la CEDR (Conférence Européenne des Directeurs des Routes) a débuté le 1er octobre 2019.

Il vise à comprendre de manière très pratique les principaux moyens de mise en oeuvre réussie des modes de communication et des flux de données entre un environnement BIM et des Asset Management Systems (AMS) pour une application aux trois principaux patrimoines que sont les «routes», les «ponts» et les «tunnels» en construction routière en Europe.

Le défi majeur du BIM consiste en effet à partager et à réutiliser des données collectées dans les différentes phases du cycle de vie d’une infrastructure routière. Pendant la phase d’utilisation d’une infrastructure routière, qui dure plusieurs décennies, un gestionnaire routier veut également soutenir les processus de gestion et d’entretien de l’infrastructure avec le BIM.

Les premiers résultats du projet CoDEC seront bientôt rendus publics via le site web de la CEDR.

Deux rapports analysent l’utilisation actuelle du BIM, du logiciel AMS et des méthodes modernes de capteur et de scanning par les gestionnaires routiers régionaux ou nationaux en Europe.

Pour l’instant, on travaille sur des spécifications et des préparatifs pour la mise en oeuvre de trois projets pilotes qui illustreront les méthodes de communication
et les flux de données entre un environnement BIM et l’AMS à la fin du projet.

Plus d’infos:

BDPave
white

BDPave - Big Data for smart pavement management

Ce projet est une initiative du FEHRL (Forum of European National Highway Research Laboratories). Un groupe de membres étudie, en collaboration avec le Forever Open Road Programme Manager du FEHRL, les possibilités que les big data peuvent offrir aux gestionnaires routiers lors de la conception, de l’exploitation et de la gestion du réseau routier. L'étude se concentre sur les dégradations causées aux routes. L'objectif est d'étudier comment les techniques de mesure actuelles peuvent être intégrées et quels ensembles de données supplémentaires peuvent être utilisés pour mieux prévoir l'évolution des dégradations, pour fournir aux gestionnaires routiers de meilleures données sur l'état de leur réseau routier et pour permettre un entretien préventif.

Plus d’informations: http://www.fehrl.org/projects/detail/321 et http://www.bdpave.eu/

Des questions, des idées ou des suggestions en lien avec la numérisation?