Aller au contenu principal

Méthodes d'essai européennes pour les matériaux bitumineux coulés à froid

Projet

Les matériaux bitumineux coulés à froid (MBCF) sont utilisés en traitement de surface. Ils
restaurent le revêtement et protègent l’ensemble de la chaussée, ce qui permet d’en prolonger la durée de vie. Les villes et communes recourent de plus en plus souvent aux MBCF pour maintenir l’état et la qualité des routes à un bon niveau. Il s’agit d’une technique “à froid” qui consomme moins de matériaux et nécessite moins de transport que pour les enrobés à chaud. Elle est donc également intéressante d’un point de vue écologique.

Grâce à ce type de projets de recherche, le CRR souhaite contribuer à une meilleure gestion de la qualité des MBCF, dans le but de réaliser des MBCF de meilleure qualité et plus performants.

Déroulement du projet

Le projet a débuté le 1er juin 2016 pour une période de quatre ans, dans le but de mettre au
point et d’améliorer des essais performantiels pour les MBCF et les émulsions bitumineuses.
Pour ce faire, des expériences ont d’abord été réalisées sur l’influence des paramètres de mélange sur les caractéristiques et les performances des MBCF, entre autres par le suivi de plusieurs chantiers.

De cette manière, les résultats des essais en laboratoire ont pu être comparés aux performances lors de la mise en oeuvre et en cours d’exploitation. Il a été démontré que la norme européenne actuelle pour l’évaluation visuelle des défauts (NBN EN 12274-8) n’est pas suffisamment reproductible. Cette norme est très importante pour notre pays car les exigences pour les MBCF dans les cahiers des charges belges s’appuient sur les résultats de l’inspection.

Sur base des connaissances acquises, une méthode pour la formulation des MBCF et, par
extension, pour des MBCF à hautes performances (microsurfacings) sera élaborée. Ces derniers
permettront l’application sur des routes avec du trafic plus lourd. Ensuite, l’influence des
composants et de la composition sur les performances est étudiée de manière approfondie et de
nouveaux essais sont mis au point. De plus, on s’attèle à élaborer une meilleure méthode reproductible pour l’évaluation visuelle des défauts.

MBCF

Ce projet a donné lieu à la rédaction d'un code de bonne pratique pour les matériaux bitumineux coulés à froid qui explique où et quand le traitement de surface avec des MBCF est recommandé et décrit les réparations préalables nécessaires. De plus, les connaissances acquises sont partagées au sein du groupe miroir belge “Enduits et coulis bitumineux” et des propositions d’amélioration des normes sont communiquées au comité européen de normalisation CEN TC 227/WG 2.

Le CRR, un centre de connaissances

Le CRR partage ses connaissances avec les professionnels du secteur routier, entre autres à l'aide de ses propres publications, comme le code de bonne pratique cité ci-dessus. Curieux d'en apprendre davantage? Consultez nos publications ou contactez-nous au sujet de notre assistance documentaire.

Projet

Les matériaux bitumineux coulés à froid (MBCF) sont utilisés en traitement de surface. Ils
restaurent le revêtement et protègent l’ensemble de la chaussée, ce qui permet d’en prolonger la durée de vie. Les villes et communes recourent de plus en plus souvent aux MBCF pour maintenir l’état et la qualité des routes à un bon niveau. Il s’agit d’une technique “à froid” qui consomme moins de matériaux et nécessite moins de transport que pour les enrobés à chaud. Elle est donc également intéressante d’un point de vue écologique.

Grâce à ce type de projets de recherche, le CRR souhaite contribuer à une meilleure gestion de la qualité des MBCF, dans le but de réaliser des MBCF de meilleure qualité et plus performants.

Déroulement du projet

Le projet a débuté le 1er juin 2016 pour une période de quatre ans, dans le but de mettre au
point et d’améliorer des essais performantiels pour les MBCF et les émulsions bitumineuses.
Pour ce faire, des expériences ont d’abord été réalisées sur l’influence des paramètres de mélange sur les caractéristiques et les performances des MBCF, entre autres par le suivi de plusieurs chantiers.

De cette manière, les résultats des essais en laboratoire ont pu être comparés aux performances lors de la mise en oeuvre et en cours d’exploitation. Il a été démontré que la norme européenne actuelle pour l’évaluation visuelle des défauts (NBN EN 12274-8) n’est pas suffisamment reproductible. Cette norme est très importante pour notre pays car les exigences pour les MBCF dans les cahiers des charges belges s’appuient sur les résultats de l’inspection.

Sur base des connaissances acquises, une méthode pour la formulation des MBCF et, par
extension, pour des MBCF à hautes performances (microsurfacings) sera élaborée. Ces derniers
permettront l’application sur des routes avec du trafic plus lourd. Ensuite, l’influence des
composants et de la composition sur les performances est étudiée de manière approfondie et de
nouveaux essais sont mis au point. De plus, on s’attèle à élaborer une meilleure méthode reproductible pour l’évaluation visuelle des défauts.

MBCF

Ce projet a donné lieu à la rédaction d'un code de bonne pratique pour les matériaux bitumineux coulés à froid qui explique où et quand le traitement de surface avec des MBCF est recommandé et décrit les réparations préalables nécessaires. De plus, les connaissances acquises sont partagées au sein du groupe miroir belge “Enduits et coulis bitumineux” et des propositions d’amélioration des normes sont communiquées au comité européen de normalisation CEN TC 227/WG 2.

Le CRR, un centre de connaissances

Le CRR partage ses connaissances avec les professionnels du secteur routier, entre autres à l'aide de ses propres publications, comme le code de bonne pratique cité ci-dessus. Curieux d'en apprendre davantage? Consultez nos publications ou contactez-nous au sujet de notre assistance documentaire.