Aller au contenu principal

Projet Re-RACE: Rejuvenation of Reclaimed Asphalt in a Circular Economy

Projet

En Belgique, la réutilisation des agrégats d’enrobés bitumineux (AEB) est appliquée depuis plus de quarante ans déjà, ce qui fait de notre pays un des pionniers en Europe et, par extension, au niveau mondial. Les avantages écologiques et financiers de la réutilisation de l’enrobé en sont bien entendu les raisons principales. Ce succès signifie que le secteur est actuellement confronté – et le sera encore davantage dans un avenir proche – à la problématique du recyclage multiple (multiple recycling). Si on veut continuer à appliquer la réutilisation de l’enrobé (sans perte de performance) de manière durable ou, idéalement, l’augmenter, l’ajout d’additifs, en particulier de régénérants (ou rejuvénants), est nécessaire.

Avec le projet prénormatif Re-RACE, le CRR vise à acquérir des connaissances sur le fonctionnement des produits régénérants et leur effet sur les performances du liant et de l’enrobé pour permettre un taux de réutilisation plus élevé des enrobés ou un recyclage multiple sans perte de performance, et ce, aussi dans les couches de roulement. Ce projet s’inscrit dans un désir d’avancer, dans le secteur des enrobés aussi, vers une économie circulaire.

Déroulement du projet: trois paquets de tâches

En 2019, nous avons étudié le fonctionnement des produits régénérants dans des AEB et leur effet sur les performances du liant et des enrobés. Nous en avons présenté les résultats, entre autres, dans des articles à l’occasion du septième Eurasphalt & Eurobitume Congress et des CROW Infradagen.

Le groupe de travail du CRR Steering Committee Reclaimed Asphaltv étudie également la réutilisation d’AEB dans des couches de roulement de type APT-C.  De plus, nous travaillons au développement et à la validation d’un essai appelé à juger l’ouvrabilité d’enrobés de type APT-C contenant des AEB.

La gamme de produits régénérants mise actuellement sur le marché par les fournisseurs est large. Afin d’y voir plus clair parmi toutes ces offres, nous avons conduit une analyse critique de ces régénérants en les catégorisant par groupes en fonction des éléments suivants:

  • origine et procédé de production;
  • composition chimique;
  • fonctionnement;
  • disponibilité et expérience en pratique;
  • hygiène environnementale, sécurité au travail et aspects spécifiques liés au développement durable tels que les émissions et la lixiviation.

Cette catégorisation des produits régénérants et cette analyse sont illustrées par quelques exemples pour chaque groupe dans le Dossier 21 du CRR.

Afin d’obtenir une évaluation objective de la durabilité lors de l’utilisation de produits régénérants pour la réutilisation d’AEB et de son effet selon le pourcentage d’AEB appliqué dans les enrobés destinés aux couches de roulement, c’est la méthodologie du projet EDGAR (Evaluation and Decision process for Greener Asphalt Roads) du CEDR qui a été adoptée.

RE-RACE

Le CRR s’engage pour des adjudications plus vertes

Nous accumulons des connaissances sur une utilisation circulaire de l’enrobé et une évaluation objective de la durabilité, et nous les partageons avec les acteurs du secteur. Nous contribuons ainsi à des adjudications plus vertes à l’avenir.

Projet

En Belgique, la réutilisation des agrégats d’enrobés bitumineux (AEB) est appliquée depuis plus de quarante ans déjà, ce qui fait de notre pays un des pionniers en Europe et, par extension, au niveau mondial. Les avantages écologiques et financiers de la réutilisation de l’enrobé en sont bien entendu les raisons principales. Ce succès signifie que le secteur est actuellement confronté – et le sera encore davantage dans un avenir proche – à la problématique du recyclage multiple (multiple recycling). Si on veut continuer à appliquer la réutilisation de l’enrobé (sans perte de performance) de manière durable ou, idéalement, l’augmenter, l’ajout d’additifs, en particulier de régénérants (ou rejuvénants), est nécessaire.

Avec le projet prénormatif Re-RACE, le CRR vise à acquérir des connaissances sur le fonctionnement des produits régénérants et leur effet sur les performances du liant et de l’enrobé pour permettre un taux de réutilisation plus élevé des enrobés ou un recyclage multiple sans perte de performance, et ce, aussi dans les couches de roulement. Ce projet s’inscrit dans un désir d’avancer, dans le secteur des enrobés aussi, vers une économie circulaire.

Déroulement du projet: trois paquets de tâches

En 2019, nous avons étudié le fonctionnement des produits régénérants dans des AEB et leur effet sur les performances du liant et des enrobés. Nous en avons présenté les résultats, entre autres, dans des articles à l’occasion du septième Eurasphalt & Eurobitume Congress et des CROW Infradagen.

Le groupe de travail du CRR Steering Committee Reclaimed Asphaltv étudie également la réutilisation d’AEB dans des couches de roulement de type APT-C.  De plus, nous travaillons au développement et à la validation d’un essai appelé à juger l’ouvrabilité d’enrobés de type APT-C contenant des AEB.

La gamme de produits régénérants mise actuellement sur le marché par les fournisseurs est large. Afin d’y voir plus clair parmi toutes ces offres, nous avons conduit une analyse critique de ces régénérants en les catégorisant par groupes en fonction des éléments suivants:

  • origine et procédé de production;
  • composition chimique;
  • fonctionnement;
  • disponibilité et expérience en pratique;
  • hygiène environnementale, sécurité au travail et aspects spécifiques liés au développement durable tels que les émissions et la lixiviation.

Cette catégorisation des produits régénérants et cette analyse sont illustrées par quelques exemples pour chaque groupe dans le Dossier 21 du CRR.

Afin d’obtenir une évaluation objective de la durabilité lors de l’utilisation de produits régénérants pour la réutilisation d’AEB et de son effet selon le pourcentage d’AEB appliqué dans les enrobés destinés aux couches de roulement, c’est la méthodologie du projet EDGAR (Evaluation and Decision process for Greener Asphalt Roads) du CEDR qui a été adoptée.

RE-RACE

Le CRR s’engage pour des adjudications plus vertes

Nous accumulons des connaissances sur une utilisation circulaire de l’enrobé et une évaluation objective de la durabilité, et nous les partageons avec les acteurs du secteur. Nous contribuons ainsi à des adjudications plus vertes à l’avenir.