Aller au contenu principal

Fiche de chantier «Fond de tranchée: contrôle et solutions préconisées»

sleufbodem

Lors des travaux de pose de conduites en tranchée, il arrive fréquemment que le sol-support soit de faible portance et/ou que des venues d’eau relativement importantes soient observées. Face à de telles situations, tant l’entrepreneur que le maître d’œuvre sont souvent démunis en ce qui concerne l’adoption d’une solution qui empêche des tassements différentiels trop importants de la conduite par la suite. Cependant, il n’existe à ce jour aucune prescription sur le sujet dans les différents cahiers des charges. Cette absence se traduit donc souvent par de houleuses discussions sur chantier entre les diverses parties concernées à propos des responsabilités, des actions et des méthodes à adopter pour remédier à ce problème.

Comme solution, le CRR propose une fiche d’évaluation de la qualité du sol sous le fond d’une tranchée ainsi qu’une méthodologie à suivre pour arriver à choisir la solution la plus adéquate. Celle-ci concerne des tranchées de largeur inférieure à 1,5 m, soit des tranchées d’accès impossible pour les engins classiques de compactage. Rappelons également à cet égard qu’un lit de pose doit toujours être présent.

Cette fiche est basée sur l’expérience du CRR et sur ce qui se fait sur un grand nombre de chantiers. Elle pourrait être améliorée en fonction des retours d’expériences des chantiers. Les différentes solutions proposées se basent principalement sur les résultats d’essais à la sonde de battage légère type CRR réalisés jusqu’à 2 m de profondeur à partir du fond de coffre et sur la présence ou non de venues d’eau. Cet essai est relativement aisé à mettre en œuvre au fond d’une tranchée.

Téléchargez cette fiche au format PDF gratuitement sur cette page. Vous pouvez également l’obtenir gratuitement auprès du CRR sur des pages A3 plastifiées: publication@brrc.be.

Un article plus détaillé sur ce sujet a été publié dans le Bulletin CRR 117.

sleufbodem

Lors des travaux de pose de conduites en tranchée, il arrive fréquemment que le sol-support soit de faible portance et/ou que des venues d’eau relativement importantes soient observées. Face à de telles situations, tant l’entrepreneur que le maître d’œuvre sont souvent démunis en ce qui concerne l’adoption d’une solution qui empêche des tassements différentiels trop importants de la conduite par la suite. Cependant, il n’existe à ce jour aucune prescription sur le sujet dans les différents cahiers des charges. Cette absence se traduit donc souvent par de houleuses discussions sur chantier entre les diverses parties concernées à propos des responsabilités, des actions et des méthodes à adopter pour remédier à ce problème.

Comme solution, le CRR propose une fiche d’évaluation de la qualité du sol sous le fond d’une tranchée ainsi qu’une méthodologie à suivre pour arriver à choisir la solution la plus adéquate. Celle-ci concerne des tranchées de largeur inférieure à 1,5 m, soit des tranchées d’accès impossible pour les engins classiques de compactage. Rappelons également à cet égard qu’un lit de pose doit toujours être présent.

Cette fiche est basée sur l’expérience du CRR et sur ce qui se fait sur un grand nombre de chantiers. Elle pourrait être améliorée en fonction des retours d’expériences des chantiers. Les différentes solutions proposées se basent principalement sur les résultats d’essais à la sonde de battage légère type CRR réalisés jusqu’à 2 m de profondeur à partir du fond de coffre et sur la présence ou non de venues d’eau. Cet essai est relativement aisé à mettre en œuvre au fond d’une tranchée.

Téléchargez cette fiche au format PDF gratuitement sur cette page. Vous pouvez également l’obtenir gratuitement auprès du CRR sur des pages A3 plastifiées: publication@brrc.be.

Un article plus détaillé sur ce sujet a été publié dans le Bulletin CRR 117.