Aller au contenu principal

Exemples d'assistance technique

Nos conseillers technologiques répondent à toutes les demandes relatives à la construction routière. Ils prodiguent des conseils de manière impartiale et indépendante sur les matériaux, les techniques, les structures, les normes ou les cahiers des charges. La forme de l’assistance dépend de la demande: réponse par téléphone, envoi de documentation, visite sur place, essais complémentaires en laboratoire, présence à des réunions ou étude de dossiers.

En 2019, ils ont traité plus de 600 demandes. Vous trouverez ci-dessous deux exemples décrivant la manière dont le CRR peut vous aider dans vos projets.

Exemple 1

PROBLEME

Un entrepreneur rencontre des problèmes de portance du sol lors de la mise en oeuvre d’une nouvelle route: la valeur du module de compression exigée pour le fond de coffre n’est pas atteinte. Il demande au CRR son avis concernant la cause et la manière de régler ce problème. Une bonne portance est en effet indispensable pour réaliser une route durable et éviter toute dégradation prématurée.

APPROCHE

Après un premier contact téléphonique, un conseiller technologique du CRR se rend sur place. Il vérifie quels paramètres peuvent être à l’origine du problème: la configuration locale du terrain, les antécédents géologiques, le type de sol et la portance correspondante, la présence de nappes phréatiques, l’absence de dispositifs de drainage, etc. Il peut décider de faire prélever un ou plusieurs échantillons de sol et les soumettre à des essais géotechniques en laboratoire afin de déterminer la granularité, la valeur du bleu et/ou les limites d’Atterberg, ou encore le taux d’humidité naturel du sol. Cela permet d’évaluer si une amélioration du sol par l’ajout de chaux, de ciment ou de tout autre liant peut être une solution. Les essais sur le terrain tels que l’essai de pénétration dynamique léger (type CRR), le sondage, la pose de piézomètres, etc. donnent une idée plus précise de la nature du sol. Le conseiller s’appuie sur toutes les informations collectées pour formuler son avis. Il décrit la ou les cause(s) du problème et étaie les solutions pour améliorer la portance et atteindre les valeurs exigées.

Bijstand
Bijstand

Exemple 2

PROBLEME

Une voie communale avec un revêtement bitumineux présente des fissures. Le responsable technique de la commune demande l’avis du CRR sur leur origine. Pour effectuer une réparation durable, il faut en effet connaître la cause exacte et y remédier.

APPROCHE

Le conseiller technologique demande autant de documentation et d’informations que possible sur la voirie: coupe de la chaussée, plans, notes de dimensionnement, antécédents (p. ex. élargissement de la chaussée) et le cahier des charges spécial pour la dernière intervention. De cette manière, il peut se faire une bonne idée de la structure de la route. Lors de sa visite sur place, il effectue une inspection visuelle ainsi qu’éventuellement des essais simples tels que des mesures avec la règle de 3 m afin de déterminer de possibles déformations.

La plupart du temps, les informations collectées suffisent à donner un avis bien fondé sur la cause du problème. En cas de fissures de fatigue dans un revêtement relativement récent, le dimensionnement peut être mise en doute. Dans ce cas, le conseiller demande d’effectuer des mesures de déflexion à masse tombante pour se faire une idée de la déformation de la route sous l’influence d’un camion. Sur la base de ces résultats, le dimensionnement peut être vérifié et un renforcement éventuel peut être conseillé.

Assistance
FWD
3m

Demandez conseil

Vous aussi, vous avez besoin d’une assistance technique concernant des matériaux, des techniques ou une structure? Posez votre question via ce formulaire de contact. Nous y répondrons dans les meilleurs délais. Si nécessaire, nous viendrons chez vous ou sur le chantier.

Nos conseillers technologiques répondent à toutes les demandes relatives à la construction routière. Ils prodiguent des conseils de manière impartiale et indépendante sur les matériaux, les techniques, les structures, les normes ou les cahiers des charges. La forme de l’assistance dépend de la demande: réponse par téléphone, envoi de documentation, visite sur place, essais complémentaires en laboratoire, présence à des réunions ou étude de dossiers.

En 2019, ils ont traité plus de 600 demandes. Vous trouverez ci-dessous deux exemples décrivant la manière dont le CRR peut vous aider dans vos projets.

Exemple 1

PROBLEME

Un entrepreneur rencontre des problèmes de portance du sol lors de la mise en oeuvre d’une nouvelle route: la valeur du module de compression exigée pour le fond de coffre n’est pas atteinte. Il demande au CRR son avis concernant la cause et la manière de régler ce problème. Une bonne portance est en effet indispensable pour réaliser une route durable et éviter toute dégradation prématurée.

APPROCHE

Après un premier contact téléphonique, un conseiller technologique du CRR se rend sur place. Il vérifie quels paramètres peuvent être à l’origine du problème: la configuration locale du terrain, les antécédents géologiques, le type de sol et la portance correspondante, la présence de nappes phréatiques, l’absence de dispositifs de drainage, etc. Il peut décider de faire prélever un ou plusieurs échantillons de sol et les soumettre à des essais géotechniques en laboratoire afin de déterminer la granularité, la valeur du bleu et/ou les limites d’Atterberg, ou encore le taux d’humidité naturel du sol. Cela permet d’évaluer si une amélioration du sol par l’ajout de chaux, de ciment ou de tout autre liant peut être une solution. Les essais sur le terrain tels que l’essai de pénétration dynamique léger (type CRR), le sondage, la pose de piézomètres, etc. donnent une idée plus précise de la nature du sol. Le conseiller s’appuie sur toutes les informations collectées pour formuler son avis. Il décrit la ou les cause(s) du problème et étaie les solutions pour améliorer la portance et atteindre les valeurs exigées.

Bijstand
Bijstand

Exemple 2

PROBLEME

Une voie communale avec un revêtement bitumineux présente des fissures. Le responsable technique de la commune demande l’avis du CRR sur leur origine. Pour effectuer une réparation durable, il faut en effet connaître la cause exacte et y remédier.

APPROCHE

Le conseiller technologique demande autant de documentation et d’informations que possible sur la voirie: coupe de la chaussée, plans, notes de dimensionnement, antécédents (p. ex. élargissement de la chaussée) et le cahier des charges spécial pour la dernière intervention. De cette manière, il peut se faire une bonne idée de la structure de la route. Lors de sa visite sur place, il effectue une inspection visuelle ainsi qu’éventuellement des essais simples tels que des mesures avec la règle de 3 m afin de déterminer de possibles déformations.

La plupart du temps, les informations collectées suffisent à donner un avis bien fondé sur la cause du problème. En cas de fissures de fatigue dans un revêtement relativement récent, le dimensionnement peut être mise en doute. Dans ce cas, le conseiller demande d’effectuer des mesures de déflexion à masse tombante pour se faire une idée de la déformation de la route sous l’influence d’un camion. Sur la base de ces résultats, le dimensionnement peut être vérifié et un renforcement éventuel peut être conseillé.

Assistance
FWD
3m

Demandez conseil

Vous aussi, vous avez besoin d’une assistance technique concernant des matériaux, des techniques ou une structure? Posez votre question via ce formulaire de contact. Nous y répondrons dans les meilleurs délais. Si nécessaire, nous viendrons chez vous ou sur le chantier.