Aller au contenu principal

Outil du CRR pour l’évaluation de projets d’aménagement d’infrastructures routières

Weginfrastructuurproject

La Direction Stratégie de Bruxelles Mobilité a chargé le CRR de la mission suivante:

  • développer un processus méthodologique uniforme pour l’évaluation des projets d’aménagement d’infrastructure routière;
  • l’application de ce processus lors des tests avant et après les travaux;
  • l’adaptation du processus à partir des résultats du test pratique.

En effet, peu de projets d’aménagement d’infrastructures en Région de Bruxelles-Capitale sont évalués à la fin de la mise en oeuvre.

Déroulement du projet

Le processus développé se déroule de la même manière pour tous les projets dans la Région: chaque projet est systématiquement évalué par rapport à différents objectifs préalablement fixés. Ceux-ci sont structurés
par mode de transport et s’inspirent du plan IRIS II. Les six objectifs types sont les suivants:

  • encourager la marche à pied;
  • encourager l’usage du vélo;
  • rendre les transports en commun plus attractifs et améliorer la fluidité de leur circulation;
  • réduire les effets négatifs du trafic automobile;
  • prendre en compte le stationnement dans l’aménagement de l’infrastructure;
  •  prendre en compte la circulation des poids lourds et la livraison des marchandises.

 

Projet de réaménagement envisagé

Afin d’évaluer plus en détail ces six objectifs, ils sont décomposés en sous-objectifs. Ceux-ci sont définis en lien direct avec l’objectif auquel ils se rapportent. En tout, quatorze sous-objectifs précis sont évalués au moyen d’une soixantaine d’indicateurs. La plupart des indicateurs sont évalués de manière quantitative en fonction de normes et critères précis en vigueur en Région de Bruxelles-Capitale. Au terme de l’évaluation, une comparaison des résultats obtenus avant et après travaux pour les six objectifs permet de fournir une évaluation complète de l’ensemble du projet considéré.

Afin de transposer le processus méthodologique à un cas pratique, le CRR a réalisé une évaluation du réaménagement de la chaussée de Waterloo à Bruxelles (section Churchill-Bascule) avant travaux.

Il a procédé au même exercice après les travaux. Une comparaison des résultats des deux évaluations a permis de vérifier si les objectifs fixés pour ce réaménagement avaient été atteints. Ce processus est assurément prometteur en tant qu’outil pratique et rapide d’évaluation des futurs projets d’infrastructures routières, mais il ne s’agit encore que d’un prototype. Le CRR est disposé, avec l’aide des maîtres d’ouvrage, à poursuivre son développement et son application pratique pour l’évaluation des projets de réaménagement prévus.

Weginfrastructuurproject

La Direction Stratégie de Bruxelles Mobilité a chargé le CRR de la mission suivante:

  • développer un processus méthodologique uniforme pour l’évaluation des projets d’aménagement d’infrastructure routière;
  • l’application de ce processus lors des tests avant et après les travaux;
  • l’adaptation du processus à partir des résultats du test pratique.

En effet, peu de projets d’aménagement d’infrastructures en Région de Bruxelles-Capitale sont évalués à la fin de la mise en oeuvre.

Déroulement du projet

Le processus développé se déroule de la même manière pour tous les projets dans la Région: chaque projet est systématiquement évalué par rapport à différents objectifs préalablement fixés. Ceux-ci sont structurés
par mode de transport et s’inspirent du plan IRIS II. Les six objectifs types sont les suivants:

  • encourager la marche à pied;
  • encourager l’usage du vélo;
  • rendre les transports en commun plus attractifs et améliorer la fluidité de leur circulation;
  • réduire les effets négatifs du trafic automobile;
  • prendre en compte le stationnement dans l’aménagement de l’infrastructure;
  •  prendre en compte la circulation des poids lourds et la livraison des marchandises.

 

Projet de réaménagement envisagé

Afin d’évaluer plus en détail ces six objectifs, ils sont décomposés en sous-objectifs. Ceux-ci sont définis en lien direct avec l’objectif auquel ils se rapportent. En tout, quatorze sous-objectifs précis sont évalués au moyen d’une soixantaine d’indicateurs. La plupart des indicateurs sont évalués de manière quantitative en fonction de normes et critères précis en vigueur en Région de Bruxelles-Capitale. Au terme de l’évaluation, une comparaison des résultats obtenus avant et après travaux pour les six objectifs permet de fournir une évaluation complète de l’ensemble du projet considéré.

Afin de transposer le processus méthodologique à un cas pratique, le CRR a réalisé une évaluation du réaménagement de la chaussée de Waterloo à Bruxelles (section Churchill-Bascule) avant travaux.

Il a procédé au même exercice après les travaux. Une comparaison des résultats des deux évaluations a permis de vérifier si les objectifs fixés pour ce réaménagement avaient été atteints. Ce processus est assurément prometteur en tant qu’outil pratique et rapide d’évaluation des futurs projets d’infrastructures routières, mais il ne s’agit encore que d’un prototype. Le CRR est disposé, avec l’aide des maîtres d’ouvrage, à poursuivre son développement et son application pratique pour l’évaluation des projets de réaménagement prévus.