Aller au contenu principal

Revêtements modulaires en pierre naturelle - R 95

Natuursteenverhardingen

Dans un projet d’aménagement de l’espace public, la pierre naturelle est généralement choisie en raison de son caractère historique ou esthétique. On la retrouve en tant que revêtement sous forme de dalles, de pavés et de bordures, car elle permet aussi bien de souligner l’aspect patrimonial d’un site que de composer un agencement résolument moderne, dans un lieu culturel par exemple.

Au cours des dernières décennies, les possibilités d’aménagement urbain dans un style créatif et contemporain se sont multipliées grâce aux nouvelles techniques de fabrication des pavés et par la mise sur le marché d’éléments modulaires extrêmement diversifiés. L’interaction des matières, des formes, des finitions et des appareillages permet la concrétisation de projets innovants.

Les techniques de pose associées à ces revêtements contemporains se sont modifiées et ne sont plus du tout comparables à celles associées aux pavages dits «traditionnels», fondées sur la production de pavés encore clivés ou taillés à la main. Le présent code de bonne pratique constitue une opportunité de faire le point sur ces techniques et ces matériaux plus modernes.

D’autre part, force est de constater que durant une certaine période, les pavés ont été délaissés au profit de revêtements réputés plus performants et modernes. Il s’est par la suite avéré que les revêtements en pierre naturelle ont encore tout à fait leur place, notamment dans les aménagements de sites à caractère historique. Suite à cette mise à l’écart temporaire de nos pavés, on constate une certaine méconnaissance des règles de l’art propres à ce type de revêtement.

Le présent code de bonne pratique pour les revêtements en pierre naturelle se veut un document technique de base pour toute personne impliquée dans un projet d’aménagement en pierre naturelle. Il s’adresse aux concepteurs, architectes, entrepreneurs, gestionnaires publics ou privés, ou fournisseurs de matériaux. Ce document constitue un ouvrage de référence pour la sélection des matériaux (tant des  éléments en pierre naturelle, que des matériaux de jointoiement et de couche de pose), la conception et le dimensionnement de projets, la mise en oeuvre et l’entretien des voiries en pierre naturelle. La fabrication d’un élément en pierre naturelle trouvant tout d’abord son origine dans des processus qui datent parfois de plusieurs centaines de millions d’années, une introduction du document consacrée à la géologie trouve tout son sens, d’autant plus que l’aspect et les caractéristiques de la pierre y sont fortement liés.

Natuursteenverhardingen

Dans un projet d’aménagement de l’espace public, la pierre naturelle est généralement choisie en raison de son caractère historique ou esthétique. On la retrouve en tant que revêtement sous forme de dalles, de pavés et de bordures, car elle permet aussi bien de souligner l’aspect patrimonial d’un site que de composer un agencement résolument moderne, dans un lieu culturel par exemple.

Au cours des dernières décennies, les possibilités d’aménagement urbain dans un style créatif et contemporain se sont multipliées grâce aux nouvelles techniques de fabrication des pavés et par la mise sur le marché d’éléments modulaires extrêmement diversifiés. L’interaction des matières, des formes, des finitions et des appareillages permet la concrétisation de projets innovants.

Les techniques de pose associées à ces revêtements contemporains se sont modifiées et ne sont plus du tout comparables à celles associées aux pavages dits «traditionnels», fondées sur la production de pavés encore clivés ou taillés à la main. Le présent code de bonne pratique constitue une opportunité de faire le point sur ces techniques et ces matériaux plus modernes.

D’autre part, force est de constater que durant une certaine période, les pavés ont été délaissés au profit de revêtements réputés plus performants et modernes. Il s’est par la suite avéré que les revêtements en pierre naturelle ont encore tout à fait leur place, notamment dans les aménagements de sites à caractère historique. Suite à cette mise à l’écart temporaire de nos pavés, on constate une certaine méconnaissance des règles de l’art propres à ce type de revêtement.

Le présent code de bonne pratique pour les revêtements en pierre naturelle se veut un document technique de base pour toute personne impliquée dans un projet d’aménagement en pierre naturelle. Il s’adresse aux concepteurs, architectes, entrepreneurs, gestionnaires publics ou privés, ou fournisseurs de matériaux. Ce document constitue un ouvrage de référence pour la sélection des matériaux (tant des  éléments en pierre naturelle, que des matériaux de jointoiement et de couche de pose), la conception et le dimensionnement de projets, la mise en oeuvre et l’entretien des voiries en pierre naturelle. La fabrication d’un élément en pierre naturelle trouvant tout d’abord son origine dans des processus qui datent parfois de plusieurs centaines de millions d’années, une introduction du document consacrée à la géologie trouve tout son sens, d’autant plus que l’aspect et les caractéristiques de la pierre y sont fortement liés.