Aller au contenu principal

Produits régénérants pour la réutilisation des enrobés

En Belgique, la réutilisation des agrégats d’enrobés bitumineux (AEB) est appliquée depuis plus de 40 ans déjà, ce qui fait de notre pays l’un des pionniers en Europe et, par extension, au niveau mondial. Les avantages écologiques et financiers de la réutilisation de l’enrobé sont bien entendu les raisons principales. Ce succès dans la réutilisation signifie que le secteur est déjà confronté pour l’instant, mais dans un avenir proche le sera encore beaucoup plus, à la problématique du recyclage multiple (multiple recycling). Si l’on veut continuer à appliquer la réutilisation de l’enrobé (sans perte des performances) de manière durable ou, idéalement, l’augmenter, l’utilisation d’additifs, en particulier de régénérants (ou «rejuvénants»), est nécessaire.

verjongingsmiddelen voor asfalthergebruik

Produits régénérants

Un produit régénérant est un terme général désignant un additif ajouté aux agrégats d’enrobés bitumineux pour régénérer les caractéristiques de l’ancien liant afin de s’approcher au maximum des performances d’origine tout en combattant l’impact négatif du vieillissement du liant.

Sections expérimentales

LE CRR et l’équipe de recherche EMIB (Energy and Materials in Infrastructure and Buildings) de l’université d’Anvers collaborent dans ce projet dont l’objectif est de mettre à l’épreuve l’utilisation de produits régénérants d’un point de vue technique, économique et environnemental. Les sections expérimentales servent à démontrer en pratique le caractère innovant de cette technologie pour le secteur de l’enrobé. L’application des AEB dans les couches de roulement (qui n’est actuellement pas autorisée par les cahiers des charges types) mais aussi dans les sous-couches (avec des pourcentages plus élevés de AEB) est présentée.

Une dizaine d’entrepreneurs, de producteurs d’enrobé, de fournisseurs et d’organisations sectorielles soutiennent le projet et misent ainsi, tout comme les gestionnaires de voiries, sur cette innovation.

Un article plus détaillé sur ce sujet a été publié dans le Bulletin CRR 119.

En Belgique, la réutilisation des agrégats d’enrobés bitumineux (AEB) est appliquée depuis plus de 40 ans déjà, ce qui fait de notre pays l’un des pionniers en Europe et, par extension, au niveau mondial. Les avantages écologiques et financiers de la réutilisation de l’enrobé sont bien entendu les raisons principales. Ce succès dans la réutilisation signifie que le secteur est déjà confronté pour l’instant, mais dans un avenir proche le sera encore beaucoup plus, à la problématique du recyclage multiple (multiple recycling). Si l’on veut continuer à appliquer la réutilisation de l’enrobé (sans perte des performances) de manière durable ou, idéalement, l’augmenter, l’utilisation d’additifs, en particulier de régénérants (ou «rejuvénants»), est nécessaire.

verjongingsmiddelen voor asfalthergebruik

Produits régénérants

Un produit régénérant est un terme général désignant un additif ajouté aux agrégats d’enrobés bitumineux pour régénérer les caractéristiques de l’ancien liant afin de s’approcher au maximum des performances d’origine tout en combattant l’impact négatif du vieillissement du liant.

Sections expérimentales

LE CRR et l’équipe de recherche EMIB (Energy and Materials in Infrastructure and Buildings) de l’université d’Anvers collaborent dans ce projet dont l’objectif est de mettre à l’épreuve l’utilisation de produits régénérants d’un point de vue technique, économique et environnemental. Les sections expérimentales servent à démontrer en pratique le caractère innovant de cette technologie pour le secteur de l’enrobé. L’application des AEB dans les couches de roulement (qui n’est actuellement pas autorisée par les cahiers des charges types) mais aussi dans les sous-couches (avec des pourcentages plus élevés de AEB) est présentée.

Une dizaine d’entrepreneurs, de producteurs d’enrobé, de fournisseurs et d’organisations sectorielles soutiennent le projet et misent ainsi, tout comme les gestionnaires de voiries, sur cette innovation.

Un article plus détaillé sur ce sujet a été publié dans le Bulletin CRR 119.