Aller au contenu principal

Outils et méthodes de diagnostic du CRR

Vehicles

Une gestion efficace des routes commence par un bon diagnostic

Le CRR a rédigé une série de fiches, afin de fournir aux gestionnaires routiers des informations détaillées sur différents outils et méthodes de diagnostic pouvant mener à des mesures d’entretien et/ou de renforcement rationnelles et objectives.
Gérer le patrimoine ne signifie pas seulement rapporter ou communiquer sur l’état ou les performances de celui-ci. Il s’agit également de bien maintenir et gérer les infrastructures de transport de façon efficace et durable afin de pouvoir répondre au mieux aux attentes des différents acteurs.

La définition d’une politique d’entretien amène d’une part à acquérir une bonne connaissance du patrimoine (quantitative et qualitative) avec comme objectif de définir les besoins d’entretien pour maintenir en état ce patrimoine (approche réseau) et, d’autre part, à déterminer plus précisément les solutions techniques à mettre en œuvre (approche projet) pour chaque situation particulière.

Généralement, une politique de gestion s’appuyant sur la planification d’interventions préventives est sensiblement plus efficace et moins onéreuse à terme qu’une politique dictée par des interventions purement curatives.

En 2019, la série a été mise à jour et complétée.

Vehicles

Une gestion efficace des routes commence par un bon diagnostic

Le CRR a rédigé une série de fiches, afin de fournir aux gestionnaires routiers des informations détaillées sur différents outils et méthodes de diagnostic pouvant mener à des mesures d’entretien et/ou de renforcement rationnelles et objectives.
Gérer le patrimoine ne signifie pas seulement rapporter ou communiquer sur l’état ou les performances de celui-ci. Il s’agit également de bien maintenir et gérer les infrastructures de transport de façon efficace et durable afin de pouvoir répondre au mieux aux attentes des différents acteurs.

La définition d’une politique d’entretien amène d’une part à acquérir une bonne connaissance du patrimoine (quantitative et qualitative) avec comme objectif de définir les besoins d’entretien pour maintenir en état ce patrimoine (approche réseau) et, d’autre part, à déterminer plus précisément les solutions techniques à mettre en œuvre (approche projet) pour chaque situation particulière.

Généralement, une politique de gestion s’appuyant sur la planification d’interventions préventives est sensiblement plus efficace et moins onéreuse à terme qu’une politique dictée par des interventions purement curatives.

En 2019, la série a été mise à jour et complétée.