Articles in Taxonomy

Observations de la teneur en eau des sols de fondation de chaussées belges à la fin de l'hiver – Compte rendu de recherche CR 2/72

En vue de connaitre les teneurs en eau des sols de fondation de chaussées à l'époque la plus défavorable de l'année, des échantillons non remaniés ont été prélevés, par des forages horizontaux sous des chaussées de toutes les régions de la Belgique, au cours des mois de mars et d'avril des années 1968, 1969 et 1970. A cette époque de la fin de l'hiver, les sols sont le plus humides et les nappes phréatiques le plus élevées.

Le marquage des chaussées – Compte rendu de recherche CR 1/72

|

Types d´activité (1)

>>

Si la signalisation constitue un élément primordial pour la sécurité routière, les marquages au sol y jouent un rôle particulier en facilitant la conduite des véhicules et en améliorant le debit du trafic, tant du point de vue de sa rapidité que de sa fluidité. Des études ont montré en effet que l'œil d'un conducteur routier est beaucoup plus attentif aux marques présentés sur la chaussée qu'aux signaux latéraux; ceux-ci présentent cependant l'avantage de rester visibles par tous temps, y compris par temps de neige ou par pluie intense, et quelle que soit la densité du trafic, les marquages au sol devenant invisibles lorsque les voitures se suivent de trop près.

Comparaison de quatre appareils pour la mesure in situ de la densité des revêtements bitumineux – Compte rendu de recherche CR 44/07

La qualité d'un revêtement bitumineux (et donc sa durabilité) est incontestablement liée à sa teneur en vides, paramètre qui influence la plupart des prestations exigées d'un enrobé: son imperméabilité, sa cohésion, sa résistance à la déformation et à la fissuration.
Cette teneur en vides se détermine au départ de deux caractéristiques de l'enrobé: la masse volumique apparente (MVA), appelée par la suite la densité, et la masse volumique maximale (MVM). La masse volumique apparente est liée directement au compactage de l'enrobé, la masse volumique maximale est une caractéristique propre au matériau.
La MVM se calcule au départ de la composition de l'enrobé moyennant la connaissance de la masse volumique maximale de ses constituants; elle peut également être mesurée en laboratoire sur un échantillon de mélange en vrac et ce par pycnométrie.
Classiquement, la MVA est mesurée sur des carottes. Il existe toutefois des methodes alternatives permettant de mesurer la densité du revêtement in situ sans devoir en extraire des carottes. Un des appareils permettant cette mesure est le gammadensimètre, qui fonctionne à l'aide d'une source radioactive. D'autres appareils mesurent la densité in situ par l'intermédiaire d'un champ électromagnétique. La présente publication compare les mesures de densité de couches bitumineuses réalisées sur un site experimental à l'aide des diverses méthodes existantes: analyse en laboratoire au depart de carottes, mesures in situ à l'aide de gammadensimètres et d'autres appareils fonctionnant sur le principe du champ électromagnétique.

Chantier pilote en enrobés drainants bicouches – Compte rendu de recherche CR 41/05

Le chantier pilote en enrobés drainants bicouches de Bambois trouve son origine dans la recherche d'une alternative aux enrobés drainants classiques qui, tout en conservant leurs nombreux avantages (propriétés acoustiques, drainabilité, rugosité, résistance à l'orniérage), diminuerait ou limiterait leurs inconvénients (comportement hivernal et durabilité).

Strategie d'entretien pour les enrobés drainants – Compte rendu de recherche CR 39/98

Un groupe de travail comprenant des représentants du LIN, du MET et du CRR s'est livré à une évaluation de l'intérêt technico-économique de l'emploi des enrobés drainants compte tenu des possibilités techniques de décolmatage et du coût y afférent, des possibilitiés de recyclage de ces matériaux et du coût de stockage après démolition.

Pages