Articles in Taxonomy

Inspection visuelle et codage des réseaux d’assainissement extérieurs selon la NBN EN 13508-2

La NBN EN 13508-2:2003 définit un système de codage pour la description de l'état interne des réseaux d'évacuation et d'assainissement, et des regards de visite et des chambres d’inspection. Ce système de codage permet de fixer toutes les informations sur les égouts (codes principaux A** et C**) et l’inspection visuelle (codes principaux B** et D**) de manière détaillée.

Inspections visuelles et contrôles

Depuis le 26 février 2008, le CRR est devenu le premier organisme belge à obtenir l’accréditation «BELAC» (conformité ISO 17025: 2005) pour l’examen visuel au moyen d’une caméra vidéo autotractée, d’égouts neufs ou existants, de diamètre compris entre 200 et 900 mm.

À propos de "Normalisation – Certification – Réglementation"

Le Centre de recherches routières (CRR) participe depuis de nombreuses années en tant qu’initiateur ou partenaire majeur à des groupes miroirs belges, des groupes de travail européens et une étude comparative prénormative internationale en vue de fixer ou faire adapter de nouvelles spécifications techniques et certification par le Comité européen de normalisation (CEN) et l’organisation internationale de normalisation ISO.

Pilot4Safety (Pilot project for common EU Curriculum for road safety experts: training and application on Secondary Roads)

Le 19 novembre 2008, le Parlement européen et le Conseil européen ont promulgué la directive 2008/96/CE sur la gestion de la sécurité routière de l’infrastructure routière.

Dispositifs surélevés et coussins

Les arrêtés royaux du 9 octobre 1998 et du 3 mai 2002 relatifs aux ralentisseurs et plateaux fixent les exigences et prescriptions techniques auxquelles ces dispositifs doivent satisfaire. Le CRR a élaboré pour le contrôle géométrique de ces «dispositifs surélevés sur la voie publique», comme ils se dénomment désormais officiellement, une méthode de mesure qui permet d’évaluer rapidement la conformité aux exigences et prescriptions.
La législation autorise l’installation de dispositifs aux géométries et dimensions variées mais devant être adaptés aux circonstances locales (localisation, types de véhicules composant le trafic). Tous les dispositifs prescrits (et a fortiori ceux non réglementaires) ne présentent donc pas intrinsèquement la même efficacité en termes de réduction de la vitesse. Il convient dès lors, au moment du choix du dispositif et des aménagements éventuels, de bien réfléchir aux objectifs poursuivis. Afin de disposer à terme des éléments permettant d’objectiver cette réflexion, le Centre réalise également (sur des sites existants) des mesures conjointes de la géométrie et des vitesses pratiquées.
Par ailleurs, la Circulaire ministérielle du 3 mai 2002 (voir le document lié ci-dessous) relative aux dispositifs surélevés, destinés à limiter la vitesse à 30 km/h et aux coussins précise les critères d’implantation, les conditions d’utilisation et les caractéristiques géométriques auxquels ceux-ci doivent satisfaire, ainsi que la signalisation à installer.

Contact: 

Pages