Vous êtes ici

Ça fourmille d’informations et d’idées innovantes au XXIIIe Congrès belge de la Route 2017!

Ce mercredi 4 octobre, pour trois journées consécutives, s’ouvrent l’incontournable Congrès belge de la Route au SQUARE Brussels Meeting Centre, et avec lui une multitude de sessions s’articulant autour des quatre phases de vie de l’infrastructure routière: la conception, l’exécution, l’entretien et l’exploitation.

Le CRR y est très actif …

… Zoom sur notre stand:

Durant ces trois jours, une équipe accueillante informe les congressistes sur le Stand CRR n° 2. Des clés USB contenant une sélection de nos publications leur sont gracieusement distribuées.

Ce stand n’est pas statique ; chaque jour les bannières et les présentations sur écran seront adaptées en fonction des sujets traités en session ou des évènements.

Des "démonstrations" sont également prévues:

Le mercredi 4 octobre, après la séance d’ouverture et l’inauguration de l’exposition, entre 12h et 13h30, une démonstration  de l’outil de mesure de la qualité d’usage des revêtements piétons,  un prototype de chaise roulante «transformée» en véhicule d’auscultation par nos équipes, sera réalisée.

Le vendredi 6 octobre, le GPR (Ground-Penetrating Radar) sera mis en avant. Cet appareil est très utile pour une auscultation locale sur des profondeurs importantes. En complément d’autres mesures au curviamètre et au FWD, les résultats GPR permettent d’évaluer la durée de vie restante des chaussées.

… Zoom sur nos interventions:

Au premier jour du Congrès, dès 13h30, Luc De Bock animera la session 2 consacrée aux routes durables et à l’environnement. Il y présentera également la nouvelle directive européenne sur les marchés publics (Loi relative aux marchés publics du 17 juin 2016 (parue le 14 juillet 2016), Directive 2014/24/UE du Parlement européen et du Conseil sur la passation des marchés publics et abrogeant la directive 2004/18/CE, du 26 février 2014 (parue le 23 mars 2014), Arrêté royal relatif à la passation des marchés publics dans les secteurs classiques du 18 avril 2017 (paru le 9 mai 2017)) et le projet RecyBeton. Au même instant, aura lieu la session 3 relative à l’éclairage public qui a été coordonnée par Kris Redant.

A 15h30, une session dédiée aux villes et communes sera animée par Claude Van Rooten. Ce focus «Villes & Communes» sera l’occasion de décrire une gestion rationnelle des routes communales, de définir le «Pavement Management System» et de présenter la méthode CRR pour la gestion d’un réseau routier communal. On y discutera également gestion et système de base de données des ouvrages d’art.

Parallèlement s’ouvrira la session 4 au sujet des infrastructures piétonnes et cyclables de qualité qui a été coordonnée par Olivier Van Damme. Celui-ci y exposera les constats et recommandations pour une qualité des aménagements piétons et cyclistes à garantir lors de l’exécution des travaux de voiries. Pendant ce temps, Xavier Cocu animera la session 5 | Sécurité du réseau routier: accidentologie, diagnostic de sécurité - signalisation lumineuse, durant laquelle Hinko van Geelen parlera des zones à concentration d’accidents (ZACA).

Au deuxième jour du congrès, Xavier Cocu et Colette Grégoire démarreront respectivement les sessions 9 | Sécurité du réseau routier : sécurisation des abords et sécurité passive et 8 | Contrôle de compactage des fondations et remblais et matériaux recyclés.  Durant cette dernière, Audrey Van der Wielen traitera de performances des recyclés mixtes, Frank Theys décrira le contrôle de compactage des sols par sondes de battage et Benoît Janssens présentera la fiche de chantier «fond de tranchée», ainsi que le contrôle de la qualité et de l’évolution à long terme des matériaux autocompactants réexcavables (MAR) au moyen du pénétromètre PANDA.

A 11h, Elia Boonen projettera le béton dans le futur à la session 10 pendant qu’Alain Leuridan et Francis Poelmans discuteront d’égouttage à la session 11 et exposeront, d’une part, la problématique des regards de visite sur la sécurité des usagers et la lutte contre les inondations en milieu urbain, et, d’autre part, la meilleure manière d’effectuer un diagnostic.

Après la pause de midi, la session 13 se penchera sur l’asphalte en milieu urbain. Ann Vanelstraete qui animera la session, ouvrira le thème et donnera la parole à, entre autres:

Au même moment, parmi les solutions intelligentes pour les travaux routiers exposées dans la session 14 animée par Hinko Van Geelen, Xavier Cocu établira les étapes d’une approche européenne plus homogène pour la sécurité, il abordera notamment les projets européens BRoWSER & ASAP, et Colette Grégoire exposera la mesure de la teneur en matières organiques et de la composante argileuse des sols et autres matériaux à la session 15 | Traitement des sols à la chaux et/ou aux liants hydrauliques animée par Frank Theys.

Vers 15h30, ce sera au tour de l’asphalte d’être envisagé pour un avenir durable dans la session 16 co-animée par Ann Vanelstraete et Stefan Vansteenkiste. Ce dernier y dressera l’état de la question et les perspectives d’avenir des enrobés bitumineux à basse température. Ben Duerinckx y parlera d’analyse croisée de densimètres et Tine Tanghe y décrira l’essai de compression statique sur de l’enrobé pour terminaux à conteneurs

Olivier Van Damme traitera de l’évaluation de projets d’aménagements d’infrastructures routières durant la session 17 sur la gestion du patrimoine qui a été coordonnée par Carl Van Geem pendant que la session 18 dédiée aux chantiers et transport de marchandises, qui a été coordonnée par Hinko Van Geelen, s’ouvrira.

Au dernier jour de congrès, An Volckaert et Olivier Van Damme co-animeront la session 19 relative à l’utilisation de la pierre naturelle dans les espaces publics qui a été coordonnée par Sylvie Smets. Elle y présentera d’ailleurs le tant attendu nouveau code de bonne pratique CRR pour les revêtements modulaires en pierre naturelle que les participants pourront recevoir sur clé USB en passant par notre stand.

Au même moment, durant la session 20 qui a été coordonnée par Carl Van Geem et qui abordera la gestion du patrimoine, l’auscultation et la gestion des données, Audrey Van der Wielen  développera la technique géoradar en auscultation de routes.

Simultanément, Luc De Bock ouvrira la session 21 | Routes durables – Bruit durant laquelle Anneleen Bergiers et Luc Goubert aborderont successivement ou conjointement des sujets tels que l’actualisation du vade-mecum bruit routier urbain, l’étude-pilote menée à Anvers sur des revêtements minces réducteurs de bruit, et les résultats des projets PERSUADE et ROSANNE.

Vivez le Congrès belge de la Route et notre programme bien chargé virtuellement en suivant notre page LinkedIn Entreprise