Projet APERROUT: étude des performances des recyclés mixtes en domaine routier

Article extrait du Bulletin CRR 108

En Belgique, plus de six millions de tonnes de granulats recyclés mixtes (béton, maçonnerie) sont produits annuellement à partir de déchets de construction et de démolition. Ces granulats contiennent jusqu'à 50 % de déchets de maçonnerie (briques, tuiles, béton cellulaire non flottant). Ils représentent entre 30 et 40 % des granulats recyclés produits dans notre pays, vu la présence relativement abondante de maisons en briques [1]. Les principaux domaines d'application de ces matériaux sont les fondations en empierrements liés ou non, les  sous-fondations et les remblais, pour autant qu’ils respectent les critères adéquats fixés dans les cahiers des charges.

Malgré le fait que leur utilisation en sous-fondation soit prévue dans le CCT Qualiroutes, l’utilisation des recyclés mixtes dans les chantiers régionaux wallons reste limitée. Dans ce contexte, le CRR a coordonné le projet de recherche APERROUT (Amélioration des Performances des Recyclés mixtes en domaine Routier par Optimisation des Unités de Traitement) en collaboration avec le Centre Terre et Pierre (CTP) et l'Université de Liège (Service GeMMe).

Ce projet, qui s’est achevé en mars 2016, s’est notamment intéressé à l’influence de la teneur en fines (Ø < 63 μm) des échantillons sur leurs performances, ainsi qu’à leur comportement lorsqu’ils sont soumis à des cycles de gel-dégel. Cet article reprend quelques conclusions du projet relatives à ces problématiques.

Sous Documents liés vous trouverez un article étendu sur ce sujet.

Documents liés