Traitement de sols pour remblais – Evaluation de liants disponibles

Domaines de travail (1)

>>

Article extrait du Bulletin CRR 110

Contexte

Le traitement de sols est devenu une pratique courante en construction routière pour améliorer les caractéristiques géotechniques des sols en place pour des applications en remblais ou fond de coffre. Les liants normalisés et repris dans les cahiers des charges types sont la chaux, le ciment et les liants hydrauliques routiers. Actuellement, sur les chantiers et sur le marché, apparaissent régulièrement des produits issus de procédé industriel ou développés pour améliorer les caractéristiques de portance des sols. Dans ce contexte, le CRR a réalisé une étude de laboratoire afin d’émettre un avis objectif sur l’efficacité de ces produits sur un sol prélevé en Belgique, représentatif de sols rencontrés en Europe. Les premiers résultats de cette étude sont présentés dans cet article.

Introduction

Le traitement de sols est une technique fréquemment utilisée en Belgique pour les terrassements, les sous-fondations de route, le remblayage de tranchée et les fondations de plates-formes industrielles.

Cette technique présente des avantages techniques, économiques et environnementaux. Le traitement de sols permet d’épargner les ressources de granulats naturels, de limiter le transport de matériaux et de réutiliser les sols en place, souvent trop humides et peu portants.

Les liants normalisés utilisés sont la chaux, le ciment et les liants hydrauliques routiers.

En plus de ces liants normalisés, le cahier des charges de la Wallonie [6] accepte les fines de scories d’aciérie pour l’amélioration des remblais. Celles-ci ne sont pas acceptées dans le cahier des charges de la Région flamande.

En pratique, sur les chantiers, il n’est pas rare de réaliser des traitements de sols avec d’autres produits. Sur le marché, des fournisseurs font la promotion de nouveaux «liants» (par exemple, les enzymes, polymères ou solution ionique) et contactent directement les entrepreneurs et/ou les maîtres d’oeuvre.

Afin de répondre aux questions fréquentes des entrepreneurs et de l’administration au sujet de ces produits, le CRR a entrepris de réaliser une étude en laboratoire afin de les évaluer sur un sol belge. Cet article présente les résultats de cette étude.

Documents liés